Loading...

assurance maquilleuse

Le défi de cet article est de vous parlez d’assurance en toute simplicité sans vous perdre ou encore vous endormir…

C’est tout un défi!

 

 

 

 

Selon Éducaloi.qc.ca ….

Le travailleur autonome est personnellement responsable des actes qu’il pose pour l’exploitation de son entreprise. Dans certaines circonstances (notamment pour les professionnels et les travailleurs autonomes dont les services ou produits comportent des risques particuliers), il devient nécessaire, voire obligatoire, d’obtenir des assurances pour réduire les risques reliés à d’éventuelles poursuites devant les tribunaux.

 

Artiste maquilleuse

Pour commencer sachez qu’il y a 3 sortes d’assurances;

  • L’assurance responsabilité civile
  • L’assurance professionnelle
  • L’assurance des biens

 

 

 

Assurance responsabilité civile

L’assurance responsabilité civile est la base de l’assurance pour le travailleur autonome.

Définition de la responsabilité civile: C’est l’obligation légale qui impose à toute personne de réparer les dommages causés à une victime de son fait ou des choses dont elle a la charge.

Cette assurance vous protège donc des poursuites pour dommages matériels ou dommages corporels (blessures) causées à des tiers par les actes accidentels de l’assuré. Toutefois, elle ne vous protège pas contre les conséquences monétaires de votre responsabilité en cas d’erreurs, fautes, négligences ou omissions commises dans l’exercice de vos activités. 

Il est donc essentiel en cas de dommage de ne pas réagir comme si vous étiez en erreur, faute ou négligence parce que l’assurance responsabilité civil ne pourra pas vous protéger. Dans de tels cas, dites simplement «J’ai une assurance responsabilité civile, je vais les contacter.»

assurance-maquilleuse-3

 

Assurance professionnelle

L’assurance professionnelle est une garantie vous permettant de vous prémunir contre les conséquences monétaires de votre responsabilité en cas d’erreurs, fautes, négligences ou omissions commises dans l’exercice de vos activités. Elle vient en complément de l’assurance responsabilité civile afin de vous fournir une couverture complète.

Cette assurance vous protège donc des poursuites en cas d’erreurs, fautes, négligences ou omissions commises dans l’exercice de vos activités.  Elle vous protège également des réactions cutanées possible sur votre clientèle.

«La loi, c’est la loi et il faut bien la respecter. Parfois cette loi c’est celle que le fabricant à inscrite en tout petit caractère sous les pastilles de maquillage et si on omet de la suivre à la lettre et bien, nous sommes en faute. Heureusement, l’assurance professionnelle est là pour nous protéger de ces fautes parce qu’il arrive souvent que cette loi n’ait pas beaucoup de sens…»

artiste maquilleuse

 Peu importe les directives que les fabricants inscrivent sous leurs pastilles c’est d’abord et avant tout pour éviter des poursuites contre eux. Toutefois, si vous détenez une assurance professionnelle, celle-ci est là pour vous protéger malgré tout.

Si vous n’avez pas d’assurance professionnelle vaut mieux pour vous de vous soumettre à leurs directives. Car, si vous vivez une situation problématique comme une réaction cutané, le client peut vous poursuivre et si dans le processus il arrive a prouver que vous n’avez pas suivi les directives, vous serez probablement condamné à payer de votre poche.

 

Toujours selon Éducaloi.qc.ca …

Si l’entreprise fait faillite suite à une poursuite, sachez que non seulement les biens utilisés pour l’exploitation de l’entreprise pourront être réclamés par les créanciers, mais également plusieurs autres biens personnels appartenant au travailleur autonome lui-même.

Cela s’explique par le fait que le travailleur autonome et son entreprise ne font qu’un, c’est-à-dire que c’est le travailleur autonome lui-même qui doit faire faillite lorsque son entreprise n’est plus en mesure de payer ses dettes.

artiste maquilleuse

Sachez qu’il est toutefois très difficile d’obtenir une assurance professionnelle, étant donné que la profession d’artiste maquilleuse ne fait pas partie de la liste des professions reconnue par les assureurs. Il est toujours possible d’obtenir une assurance faite sur mesure en classant notre profession d’artiste maquilleuse dans une sous catégorie de la profession d’esthéticienne. Toutefois pour y arriver, il faut avoir un diplôme provenant d’une école reconnue entre les mains. Si n’avez pas de diplôme, mais que vous êtes persévérant et que votre assureur est flexible, il pourrait finir par accepter de vous donner accès à cette assurance professionnelle en reconnaissant vos années d’expériences.

Assurance des biens

L’assurance des biens des entreprises protègent votre bâtiment, son contenu, ainsi que les biens sur la route contre la perte, les dommages et le vol.

Cette assurance protège votre matériel autant en cas de sinistre dans votre habitation, que lors d’un accident de voiture sur la route, ainsi que lors de vol ou de dommage sur un contrat.

En conclusion

Il ne faut pas virer fou avec les assurances. Toutefois, il faut se poser la question «qu’avez-vous à perdre actuellement?» et si votre réponse est «la maison ou habite ma famille» vous avez une très bonne raison de prendre le temps de réfléchir à tout ça…

Est-ce que j’ai réussi mon défi? Vous ai-je perdu ou endormi?

Annie Duval – Artiste Maquilleuse

Cet article se veut informatif seulement. Je ne suis ni une agente d’assurance, ni une avocate. Par le fait même, je me dégage de toute responsabilité en lien avec cet article. Cet article est le résultat de nombreuses recherches et de plusieurs heures passées au téléphone avec mon assureur.

 

Share This

Related Posts

Vérification des antécédents juridiques

Vérification des antécédents juridiques

  Q&R - Vérification des antécédents juridiques...
Comment fermer une file d'attente?

Comment fermer une file d'attente?

Dans un monde idéal, toute station de maquillage devrait avoir un responsable pour contr...